empty spaces

Pendant mon année aux États-Unis, j'ai été frappée par la quantité de lieux abandonnés qu'on peut y trouver, mais aussi par l'immensité de ce pays : les étendues infinies où le ciel est omniprésent, les bâtiments laissés à l'abandon où l'on peut aperçevoir les fantômes du passé. Les paysages américains sont pour moi fascinants : empreints de grandeur et de vide, à la fois sauvages et tranquilles, ils semblent complètement hors du temps.